Objet :
   Câble aérien reliant les Mines de PARZAN (Espagne) à la route de St Lary / Fabian.
    Concession accordée le 5 Mars 1913 pour une durée de 18 ans, par les communes de :

à la Société des Mines de Parzan, 47 Bd Haussmann PARIS.
But :
   Transporter le minerai de fer et plomb argentifère provenant de Llena près de l'hôpital de Parzan (Espagne), jusqu'au pont du Moudang. Le traitement se faisant à Irun, il transitait par charriage jusqu'à la gare d'Arreau puis par la ligne de chemin de fer Arreau/Irun.
    Pourquoi passer en France et non directement pas l'Espagne ? Il n’y avait pas de route, le Paso de las Devotas faisait obstacle. La liaison de Lafortunada – Salinas ne fut établie qu’en 1917, et bien plus tard, un chemin privé jusqu’à Bielsa. Ce fut en 1970, lors du percement du tunnel international que cette route devint publique. Au départ de l’exploitation, tout les matériaux venaient de France et passaient par la vallée de la Gela et en Espagne par Port Vieux.


Implantation :

(La répartition en tronçon n’a rien de physique, seulement une facilité de mise en page).

Parcours :

  • 170 m en terrain particulier,
  • 980 m dans terrain communal Indivis sur Aragnouet/Vignec,
  • 6610 m dans communal de Tramezaïgues.
  • 2550 m en territoire Espagnol.

Caractéristiques

Altitudes :

  • Départ Parzan: 1350m,
  • Arrivée Pt du Moudang: 1050m,
  • Point le plus haut (frontière): 2392,50m,
  • Station d’angle ou échangeur: 1809m.

Longueur du parcours côté français: 7760 m.

 

Pente :

  • Tronçon pont du Moudang/station d’angle : 16,4%,
  • Tronçon station d’angle/frontière : 18,5%.

Câble : monocâble de Ø 26 mm en acier fondu de 190Kg/mm², poids 2,3 kg/m, résistance à la rupture de 44t., constitué de 6 torons de 7 brins enroulés sur une âme de chanvre de 12 mm.

Distance entre câbles : 2,5m,

Pylônes :

  • Qté=27 côté Français, 10 côté Espagnol,
  • Hauteur de 4 à 20m,
  • Empattement : 4m²

Benne de transport:

  • Qté =172,
  • poids à vide=110kg,
  • poids en charge=385kg, pour une capacité de 142l.
       Fonctionnement :
    La traction de la boucle Parzan – station d’angle est assurée par la gare de départ de Parzan. A la station d’angle les bennes sont débrayées du câble tracteur et embrayées manuellement sur le câble de la boucle station d’angle – Pont du Moudang . Cette boucle est entraînée par friction entre les poulies de la station d'angle, et par le poids des bennes descendantes. Un frein manuel pouvait arrêter ou ralentir le mouvement de ce câble de façon à régler l’espacement des bennes. L'ensemble demandait donc un minimum d'énergie pour fonctionner.
   Cette exploitation cessa en 1926 en raison (dit-on) de l'épuisement des gisements.

       Nota :

     Pour avoir des informations sur les mines de Parzan, consultez le site du Cirque de Barrosa.

Retour