HISTORIQUE

     La Neste, qui traverse le village, prend sa source dans les lacs d'Aumar, d'Aubert, Cap-de-Long et Orédon. Elle reçoit à droite les ruisseaux de Badet, de la Géla, de Saux, du Moudang et du Rioumajou. A gauche le ruisseau de Loule. Elle collecte donc tous les orages et neige qui tombent sur ces divers versants. A cette époque, il n'existait aucun barrage pouvant réguler les précipitations.
     Des pluies et orages associés à une grosse quantité de grêle durant les journées du dimanche 27 et lundi 28 juillet entraînèrent une énorme quantité d'eau. Des parties entières de forêts furent entraînées par les eaux et qui s'accumulèrent à l'entrée de St Lary au lieu dit de Lète, point de la Neste le plus resserré. De là les eaux se répandirent vers l'est envahissant la rive droite jusqu'aux coteaux.

Pour plus de précisions, Voir le rapport des Ponts et Chaussées.


La vague destructive



Premiers travaux



Retour