Généralités
    Bâtiments : Deux moulins dans le quartier du Village et un privé sur le quartier de La Lère. L'inondation de 1834 engrava  les 2 moulins du village. A ce jour au village seul le moulin 3 demeure (restauration en cours).

    Les 2 moulins du village furent vendus à la Communauté le 26 février 1691 pour 80 livres. Ces moulins appartenaient uax Nobles Jean d'Agut et Joseph de Benque. Ils furent cédés en 1793 aux 23 copropriétaires.

    Un récapitulatif des archives communales datant de 1862, signale :
        a - des "actes d'acquisitions de 2 moulins consentis par Jean d'Agut, Jean et Marie Fachan et Joseph de Benque en faveur de la Communauté de St Lary, moyennant la somme totale de quatre cens soixante dix neuf livres"
        b - une note des réparations opérées dans les dits Moulins,
        c - ferme du dit Moulin à Jean Estrade du lieu, moyennant treize mults de blé bien criblé et 8 pots de vin.
    Ces documents n'ont pas été trouvés.

    Le moulin de la Lère demeure.

    Canaux : Le canal du village était alimenté par la Neste. La prise d'eau se faisant au niveau du déversoir de l'usine électrique. Ce dernier fut engravé par l'inondation de 1834. Le canal alimentant le moulin de la Lère prenait l'eau sur la Neste, sur le territoire de Cadeilhan-Trachère au sud de l'usine électrique.
Ces prises d'eau furent déplacées suite à l'inondation de 1834 pour le canal du village, et celui de la Lère suite à la construction de l'usine électrique. Ces canaux en final servaient à l'irrigation des parcelles nord.

    Ces canaux sont encore visibles dans le village et au quartier de la Lère.

    Nota : Sur la parcelle A25 située au quartier du Port, appartenant à Durand Jean Louis, cordonnier, et suite à la nouvelle prise d'eau se situant à Léte, il y fut construit une scierie par Mr Lange banquier à Paris en 1882. En 1898 elle fut achetée par Sans d'Agut Victor, marchand de planches à St Lary. Elle fut démolie en 1905. Mr Clair Jean industriel de Tarbes qui y construisit une usine électrique, qui évolua et devint "Tournerie mécanique" et en 1906 la fonction "Scierie" y fut ajoutée.
    Cette construction se situait au sud de la Maison de l'Ours.

Implantation des moulins en 1833


Retour